Thursday, November 24, 2016

Carte personnalisée sur Google Earth


Mon projet de mémoire étant tourné vers le tourisme en Corée motivé par la Hallyu (ou Korean Wave), j'ai décidé de représenter sur cette carte les lieux de visites proposés dans un circuit de visite de 12 jours (le "Circuit Hallyu MINI") mit en place par l'organisme CapCorée.



Le logiciel Google Earth (à télécharger gratuitement) permet donc de rassembler sous forme de divers dossiers les lieux que l'on souhaite. On peut personnaliser les repères, les renommer, ajouter un titre, une description, mais aussi un lien redirigeant vers un site web.




On peut aussi ajouter des photos, et personnaliser ce qui sera visible dans les calques avec le menu "Calques" dans la barre de gauche. Beaucoup de fonctionnalités sont disponibles, comme dans Google Maps, afin de créer des cartes personnalisées et adaptées à ce que l'on souhaite montrer (le mode street view est également accessible). La fonction «visite» est également appréciable pour faire défiler les différents repères de notre carte.




Cependant, de mon point de vue personnel je trouve ce logiciel compliqué à utiliser, et je n'ai pas réussi à me servir de certaines fonctions. Le fait également que l'on puisse afficher les repères installés par d'autres utilisateurs (avec liens, photos, etc...) peut également nous perdre.

DEVAUX MAELIS (n°16020267), M1 ACA LCSA




Tuesday, November 22, 2016

Carte personnelle - Google Earth


Google Earth 

Itinéraire dans le centre historique de la ville d'Aix 01


Via cet outil je me suis permis de réaliser une visite touristique dans le vieil Aix-en-Provence, s'articulant notamment autour des hôtels particuliers présents dans la ville. Cet itinéraire peut s'avérer intéressant pour des étudiants étrangers ne connaissant pas la ville et souhaitant découvrir sa richesse culturelle.



L'imagerie satellite sur laquelle s'appuient Google Earth ainsi que Google Maps est extrêmement puissante et permet d'appréhender tous les détails d'une ville, d'un lieu sur lequel il est possible de zoomer au plus près via l'outil dédié.  J'ai cependant cette impression qu'Earth est moins précis que Maps lorsqu'il s'agit d'ajouter des points sur la carte, de par la modélisation 3D qui est certes  esthétique mais vient encombrer, embrouiller notre champ de vision. 
Cepeandant Google Earth embarque des fonctionnalités propres comme le fait de pouvoir créer une visite (que l'on peut utiliser à des fins touristiques pour divers projets) virtuelle d'un lieu, d'une ville. 

J'ai également apprécié le fait de pouvoir "remonter dans le temps" et constater l'évolution des villes, lieux. Je déplore cependant que pour certains pays comme la Chine par exemple, on ne peut guère remonter loin (années 2000). En revanche il nous est toujours possible de télécharger des cartes historiques et les implémenter à Earth, ces dernières se superposant. J'ai ainsi pu télécharger une carte de Pékin des années 1930 en affichant les routes et bâtiments de la ville actuelle. 

En ce qui concerne un intérêt pour la recherche universitaire, Google Earth ravira les historiens, les personnes étudiant l'urbanisme, la ville etc. De par la fonctionnalité permettant de superposer des cartes historiques, cet outil pourrait m'intéresser pour situer dans son contexte et un espace géographique les divers quartiers de plaisirs, maisons de passe etc. dans l'ancienne capitale des Song du Nord.

Damien Gautier.

Carte historique de Pékin en 1936 superposée à la ville actuelle (2016)


Google Earth

Carte personnalisée - Google Earth

Google Earth nous permet d'explorer le monde en 3D et de nous immerger dans divers endroits sans jamais y être allé. Ce logiciel est composé de photographies satellites et terrestres, ce qui élargie les points de vue. Il est préférable de télécharger e logiciel sur son ordinateur, cela le rend plus fluide à utiliser. Tout comme avec Google Map, on peut tracer un itinéraire mais aussi visualiser les lieux grâce à la street view. Cependant, je trouve Google Earth beaucoup agréable à utiliser du fait qu'il rend possible la visualisation en 3D de ville, ce qui facilite la compréhension d'une carte ou des lieux. Outil très intéressant aussi bien pour étudier l'aspect géographique d'un lieu sans s'y rendre ou bien l'aspect culturel d'une ville en s'y promenant grâce à la street view. C'est une amie architecte qui m'a appris à manier Google Earth, elle qui l'utilise pour étudier des bâtiments et surtout ceux au Japon car, le pays n'ayant pas de système d'adresse comme en Europe, il est difficile de se rendre sur place des fois. 

J'ai ainsi utilisé la street view pour me promener dans Yokohama et montrer la richesse architecturale de la ville aux diverses influences. J'ai fait des captures d'écran de bâtiments du 19ème siècle reflétant l'influence européenne que subit le Japon durant cette période: Yokohama Red Brick Warehouse  ainsi qu'un temple et une rue du quartier Chinois. 




Carte personnalisée : Google Earth (AROLD Amandine, Master 1 RES)

J'ai décidé d'utiliser Google Earth pour faire une carte personnalisée qui représente un parcours à travers quelques lieux connus à Shanghai. J'ai trouvé Google Earth intéressant car il comporte de nombreuses fonctions. Par exemple à Shanghai, si nous regardons le quartier de Pudong en 3D, on peut y voir de grands immeubles et avoir une impression générale du lieux assez satisfaisante. Cependant, à certains endroits comme pour le Parc Luxun par exemple, il n'y a pas une bonne vue 3D mais seulement des images.  
En effet, c'est un logiciel simple et pratique car il nous permet de localiser multiples lieux et d'avoir une vue des lieux sous plusieurs angles. 


 
Sur cette image nous pouvons voir la vue 3D de Pudong que je trouve plutôt bien.

 
Tandis que sur cette image nous voyons une vue 3D du parc Luxun qui malheureusement ne montre pas une vue concrète du parc mais seulement des images et un paysage qui semble désert.

Carte personnalisée avec l’outil Google Earth :


Pour la version Google Earth, j’ai décidé de répertorier quelques uns des monuments les plus emblématiques de Paris pour une amie japonaise désirant visiter la capitale.
Sur le même principe que Google Map j’ai donc pu définir les emplacements de ces derniers. Il me semble toutefois que l’outil Google Earth s’avèrerait plus intéressant à utiliser pour répertorier des lieux en rapports avec un thème précis, pourquoi pas de recherches, ou à recenser par exemple les hôtels ou infrastructures commerciales de telle ou telle ville.
En effet l’outil Google Map permettant de tracer des itinéraires est bien plus lisible pour un tour de visite. Bien que Google Earth permette d’apprécier un aperçu de la ville directement depuis son ordinateur !


J’ai bien envie d’utiliser Google Earth plutôt que Maps pour répertorier les villages de pêcheuses de Corée et du Japon pour mes recherches, ainsi qu’y tracer leurs déplacements ainsi que les zones de pêche explorées !

Carte Google Earth

Voici une carte que j'ai réalisée via Google Earth et qui référence un certains nombre de lieux que j'ai fréquenté pendant un an lorsque j'étais en échange à Kyoto. J'ai séparé ces lieux avec des marqueurs différents en fonction de leur nature (Cinéma, zone de shopping, visites culturelles, etc...).  J'ai trouvé l'utilisation de Google Earth agréable. C'est un logiciel que j'utiliserai très certainement pour mon mémoire.

Google Earth

     Après plusieurs essais, impossible de télécharger Google Earth, le téléchargement démarre mais ne s'arrête jamais... J'ai donc été sur Google Maps pour créer une carte mais, cette fois, avec les images satellites. J'ai décidé de reconstituer le trajet d'Ella Maillart et de Peter Fleming durant leur expédition en 1935 qui les a menés de Pekin aux oasis du Xinjiang (lien: https://drive.google.com/open?id=1SjFpXlg8mGKn8jFlYGrXfqdryWY&usp=sharing).
 Les images satellites permettent de mieux appréhender les difficultés de leur itinéraire, mais aussi le choix de leurs étapes, les routes qu'ils ont préférées emprunter (contournement des zones désertiques du Qaidam et du Taklamakan, des reliefs, arrêts aux points d'eaux...). Cela peut être un complément utile à la lecture des deux récits de voyages écrits par E. Maillart et P. Fleming: Oasis interdites et New from Tartary.

"Trois jours et un terrible désert (...) nous séparent encore de Kerya, la grande ville où nous devons renouveler notre caravane. En effet, après avoir quitté avec regret la route ombragée, nous traversons un delta de graviers gris, avant d'arriver dans l'immensité brûlante. Pendant des heures, nous escaladons des vagues de sable sur lesquelles la piste est à peine marquée".  
 
Ella Maillart, Oasis interdites, Editions Payot et Rivages, 1989, p 208.

Vers Kerya
Carte personnalisée - Google Earth

Google Earth nous permet d'explorer le globe en un tour de main. C’est un logiciel qui nous permet d'acceder et de visualiser la Terre avec un assemblage de photographies aériennes ou satellitaires. On peut traverser des villes en 3D, mais aussi « jump » au niveau de la rue avec le Street View. C’est vraiment amusant d’utiliser le guide touristique pour découvrir de nouveaux endroits intéressants à explorer et aussi visiter la galerie des cartes pour trouver des cartes intéressantes, ou par exemple, parcourir des tremblements de terre en temps réel, des avions en vol, des marches/routes de randonnée, etc. J’ai aussi été étonné lorsque j'ai vu la chronologie historique des cartes satellites de google earth.
La carte ci jointe présente l’ensemble des endroits que j’ai prévu de visiter pendant le road trip en Amérique Latine en 2018. Je connaissais déjà bien le programme Google Earth, mais Google Earth emmène les utilisateurs au-dessus des montagnes, des repères de la ville et des lacs, rivières et mers et je trouve que c’est vraiment pratique pour mon road trip, pour mieux l’organiser. Je trouve vraiment fonctionnel le fait de mettre des photos, des descriptions et d’autre détails sur les endroits marqués. 


RISTEVSKA Ivana
Master 1 ACA LCSA

Carte personnalisée Google Earth - Mercier Emilie Master 1 RES

Avec Google Earth j'ai créé plusieurs dossiers pour pouvoir utiliser plusieurs fonctionnalités. Le premier dossier est l'itinéraire des villes que j'ai visité en aout 2015. J'ai mis des repères numérotés pour montrer dans quel ordre j'ai visité ces villes. 



Ce genre de carte personnalisée est assez similaire à Google Maps donc j'ai voulu sur Google Earth utiliser d'autres fonctionnalités comme par exemple la superposition d'image ou la vue des bâtiments en 3D. J'ai superposé sur la carte un plan des carrières et des tunnels de la ville d'Arras lors de la Première Guerre Mondiale. Malheureusement en zoomant le plan devient pixelisé ce qui est un peu dommage. 


Résultat obtenu avec la superposition d'image

Création d'une carte personnalisée : Google Earth

A l’aide de Google Earth, j’ai décidé de reproduire le même itinéraire que pour ma carte réalisée avec Google Maps, soit une journée dans les villes d’Enoshima et de Kamakura, au Japon.

J’ai trouvé ce logiciel beaucoup plus agréable à utiliser que Google Maps. Ce logiciel nécessite une installation sur son ordinateur, ce qui peut être contraignant pour certains, mais cela rend la navigation beaucoup plus fluide.

Il est très simple de rechercher des lieux et de les ajouter de façon personnalisée à sa carte. De plus, avec la vue en 3D il est possible de parcourir des villes entières et de les observer de façon plus réaliste, ce qui permet d’obtenir des informations intéressantes en fonction de nos domaines de recherches sans avoir à se rendre directement sur place.

Ensuite, les itinéraires sont beaucoup plus faciles à tracer que sur Google Maps. Les propositions automatiques sont d’ailleurs très détaillées et peuvent se rendre très utiles. En effet, il propose différents itinéraires avec différents moyens de transports et fournit diverses informations, comme la distance parcourue par exemple. De plus, il propose même des trajets utilisant les transports en commun, détaillant alors les différentes compagnies disponibles et en proposant des liens directs vers les sites internet de ces dernières pour plus d’informations.


En conclusion, ce logiciel est beaucoup plus facile et agréable à utiliser que Google Maps et peut s’avérer très utile dans le cadre d’un travail de recherche, voire même dans la vie de tous les jours.


Carte personnalisée Google Earth - Camille A.

Carte personnalisée : Google Earth 

Connaissant Google Earth depuis très longtemps, j'ai souvent pensé que cet outil ne servait qu'à nous montrer un tel endroit vu par les satellites. J'ai donc été très étonné de voir que l'on pouvait créer notre propre dossier avec nos recherches.
Pour réaliser ma carte, je me suis posée sur la même recherche que celle sur Google Map, soit mon circuit de visite de la ville de Gyeongju, Corée du Sud.

Utiliser Google Earth c'est relevé pour moi bien plus intéressant et agréable à utiliser que Google Map. Pouvoir zoomer et apercevoir un lieu vu de très près est un bon outil pour connaitre quelques lieux sans y avoir m'y un seul pied.
J'ai aussi utilisé Google Earth dans l'optique de mon mémoire qui porte sur la Demilitarized Zone en Corée. En utilisant Google Map, il est impossible d'apercevoir quelque chose car on retrouve seulement un espace vide. Mais avec Google Earth, je veux retrouver les lieux "touristiques" de la DMZ et les indiquer dans mon dossier.

Je pense donc que Google Earth a beaucoup plus de chance de m'intéresser que Google Map pour mon mémoire.

Camille Arnoux - ACA LCSA Coréen.

Carte Personnalisée - Google Earth

     J'ai représenté sur cette carte un de mes voyages en Italie, en y intégrant gares et aéroports, ainsi que les itinéraires qui leurs sont liés. 


(Vue d'ensemble)

     J'ai trouvé intéressant que, dès lors où l'on place un repère, la vue choisie lors du placement du même repère reste la même lorsque l'on clique sur l'onglet.

(Vue de la Gare Santa Lucia de Venise à partir du repère placé)

     J'ai aussi enregistré les trajets à travers l'onglet "enregistrer la visite", intéressant notamment pour les projets liés au tourisme ou à la planification de voyages.
     Dans mon cas, je trouve Google Maps plus apte à satisfaire les besoins de mes recherches de mémoire.

Étude de carte personnalisée - Google Earth et le Maglev de Shanghai


1/ A propos de Google Earth
Google Earth est un logiciel libre de droits de cartographie de la Terre à l’aide de photographies aériennes et satellitaires. On peut donc survoler la terre en zoomant où l’on veut pour découvrir un bâtiment, un édifice, une gare ou un aéroport.


2/ Avantages
Un Mapping gratuit pour tout trajet sur la terre. Les applications sont infinies. Evaluation d’une distance à parcourir a pied, en vélo en transport en commun......On décide du parcours soi- même en traçant celui-ci d’un trait de souris, selon que l’on suive un relief naturel, ou que l’on soit pilote d’avion ou navigateur maritime.
Application à la fois ludique, à la limite du professionnel. Il y a une grande précision de toutes les caractéristiques du parcours : altitude, relief, dénivelés positif et négatif, latitude et longitude.La modélisation en 3D permet de Zoomer à l’extrême sur le lieu choisi et d’y pratiquer une visite virtuelle.
Google Earth est devenu la référence en matières d’information géo localisée. Un « Wikipédia géographique » en quelque sorte. C’est à la fois un outil d’initiation et un instrument quasi professionnel par sa précision.


3/ Inconvénients
Application extrêmement complexe avec une infinité d’options pas toujours utiles. Le souci de personnalisation systématique de la présentation (choix des couleurs, de l’éclairage, de l’angle de vue......) rend la présentation parfois confuse. Il en résulte une barre d’outils complexe avec des icônes minuscules et trop nombreuses. Une pratique intensive seule permet de maîtriser correctement Google Earth
Google Earth est désormais concurrencé par de petites applications de géo-localisations spécialisées. Beaucoup moins sophistiquées, mais plus faciles, plus simples d’accès et d’utilisation, elles ont été conçues pour une clientèle très ciblée. Exemple : Géo-tracker pour les randonneurs pédestre et les Cyclistes, Via Michelin et Coyote pour les automobilistes, Mammut Safety et Alpine Replay pour les skieurs...Ces applications sur Android font le buzz et sont l’objet de nombreux blogs comparatifs. 


Départ de la station de Long Yang jusqu'à l'aéroport international Shanghai Pudong avec le Maglev



4/ Découverte de l’itinéraire du Maglev (train à sustentation magnétique de Shanghai)
Départ : Longyang Road --- Aéroport international de Pudong Terminus 
Distance : 31 km
Temps de parcours : 6 minutes
Fréquence : Toutes les 20 minutes 
Vitesse moyenne : 245,5 km/h 
Vitesse maxi : 431 km/h


Florie HERAUD
M1 chinois LCSA

Monday, November 21, 2016



 Haghebaert Chantal

J'ai voulu représenter un voyage Paris Abidjan que j'ai fait en voiture et camions il y a très longtemps. Je pensais qu'on pouvait mettre un lien comme avec Google Maps mais on peut seulement faire une capture d'écran ou enregistrer sous...Du coup la carte devient un peu fade. Sinon facile d'utilisation,et amusant.



Création de cartes personnalisées avec Google Earth

Voici une carte représentant la route empruntée par les chars de la parade du festival de Gion le 17 et le 24 juillet dernier à Kyoto, comme à leur habitude chaque année. L'outil de mesure me permet de savoir sur quelle distance ils défilent.




Marine SAGET 
M1 ACA LCSA
(13015835)

Carte personnalisée - Google Earth

Google Earth


A l'aide de Google Earth, j'ai décidé de vous montrer les différents lieux que j'ai visité à Fujiyoshida ( Japon) lors de mon voyage au Japon. Vous trouverez les différents lieux grâce aux repères.
J'ai aussi reconstitué le trajet que j'ai effectué de Fujiyoshida jusqu'au Mont Fuji où j'y ai pu faire l'ascension. 

De plus, en créant un itinéraire, nous pouvons soit choisir de le faire à pied, soit en métro ou en vélo ou encore en voiture. Dans chacune de ses options, des consignes y sont notés. Par exemple à pied, Google Earth nous dit quand il faut tourner à gauche ou à droite. En voiture s'il y a des péages , en métro s'il y a des changements à faire et si oui lesquels. 
De plus Google Earth nous offre une vision en 3D de la région que nous avons choisis.

Je trouve que le logiciel de Google Earth est assez bien conçu et est assez facile d'utilisation. De plus, nous avons aussi la fonction de Street View qui nous permet de se repérer dans l'espace et de trouver le nom d'une enseigne ou d'une rue sans grande difficulté.

De plus à l'aide de la barre de recherche, nous pouvons trouver plus aisément le lieux que l'on cherche.

Personnellement, j'utilise Google Earth assez souvent, plus que Google Map.  


Carte personnalisée: Google Earth

 Pour cette carte personnalisée, j’ai décidé de tracer deux trajets que je fréquentais souvent lors de mon échange à Taïwan : de chez moi à Ximen (Shopping district) et de Ximen au parc de Da’an.

Google Earth est très pratique dans le sens où il permet de mieux visualiser un plan par rapport à une simple carte. On peut y distinguer les reliefs, accentués par l’option 3D, mais aussi grâce à l’option Street View, trouver un chemin comme si l’on était directement sur place, de se promener dans les rues, ce qui peut s’avérer être utile si l’on ne bénéficie pas d’accès internet lors de notre recherche sur place. Nous n’avons qu’à aller faire du repérage à l’avance sur ce logiciel.

Google Earth est assez facile d’utilisation. On peut se déplacer avec aisance grâce aux outils de navigation placés sur l’écran de recherche, zoomer/dezoomer, orienter sa direction, gérer l’affichage des calques sur la carte et enfin y ajouter des points de repères et des trajets.

Pour ce qui est du partage de la carte personnalisée, il n’est pas aussi simple que celui sur Google Map mais reste tout de même faisable. Le seul inconvénient est qu’il faut que la personne qui reçoit ces dossiers doit aussi être équipée du logiciel, ce qui n’est pas nécessaire avec Google Map.


Cependant, pour de simple recherche je préfère encore utiliser Google Map.


  

Carte personnalisée : Google Earth


Google Earth 


Google Earth propose une carte en visualisation 3D ce qui permet une meilleure découverte du monde. Contrairement à Google Maps, Google Earth offre plus de précision. Je trouve également que Google Earth est beaucoup plus agréable à utiliser et plus intuitif.
La catégorie « calque » permet d'afficher seulement les éléments qui nous intéresses ce que je trouve très intéressant.
Aussi, la fonction "street view" permet de s'immerger complètement dans la carte ce qui permet ici un meilleur repérage.  



Ma carte représente un parcours entre les différentes grandes chaînes de télévision coréenne proposant des programmes adaptés aux étrangers. Parmi les trajets proposés entre ces différents points, j'ai sélectionné les plus rapides.  



Saturday, November 19, 2016

Carte personnalisée : Google Earth

Avec cet outil, j'ai décidé de localiser les endroits que je fréquente souvent dans la ville d'Aix-en-Provence grâce à des "repères", et d'établir des trajets entre ces endroits et mon lieu de résidence actuel en cité universitaire.
Google Earth m'a paru bien pratique pour définir les trajets les plus courts ou les plus simples pour se rendre à une destination choisie.

De manière plus générale, je trouve cet outil assez bien réalisé. On peut en effet se servir des joysticks situés en haut à droite de l'application afin de zoomer ou naviguer dans l'interface.

La fonction Street View permet même de s'immerger dans des endroits choisis, ce qui est utile si l'on désire se rendre dans un lieu inconnu et que l'on souhaite un peu se repérer au préalable.

Il est aussi très facile de trouver un lieu en le tapant dans la barre de recherche.

Cet outil ne me semble donc pas très différent de Google Maps, la différence majeure étant que ce dernier conserve les données synchronisées et que Google Earth offre quant à lui un contenu 3D supplémentaire. Je reconnais tout de même avoir une certaine préférence dans l'utilisation de Google Maps.


Tuesday, November 15, 2016

Carte personnalisée : Google Map

     Ci-dessous se trouve la carte personnalisée de mon voyage en Corée du Sud, afin de répertorier tous les lieux où je suis allée, ainsi que la façon dont je m'y suis rendue. Elle pourrait être utile pour les personnes intéressées par l'itinéraire que j'ai suivi.

(Vue générale)

(Vue rapprochée de Séoul)

     Que l'ont puisse faire ce type de manipulation sur Google Map, est très intéressant pour mon sujet de master (notamment le fait de pouvoir y relier des tableurs), je compte bien l'utiliser.

Lien vers la carte ici